PHxIN

La pose des inserts ferroviaires est réalisée à l’aide d’un outil hydraulique spécifique, qui sert à fixer l’insert dans le rail par expansion de la bague.
L’outil est composé d’une base hydraulique manuelle calibrée et d’un élément tiroir adapté au filetage de l’insert à poser.
Repérage de l’outil et de son élément tiroir par un même code couleur. A une couleur correspond une force de pose et une taille d’insert à poser.
Utilisation simple : déclenchement automatique avec « clic » audible lorsque l’effort de pose est atteint.
Repère visuel de l’avancement du piston, en cours de sertissage.
Poignée amovible autorisant la pose d’insert dans un encombrement réduit (type aiguillage par exemple).
Un chasse bague (fournit avec l’outil) permet le démontage de l’insert si celui-ci est endommagé par une agression extérieure.
Le système de connexion par l’insert développé par Dubuis permet la liaison mécanique et électrique entre un câble et le rail. Ce concept répond aux exigences toujours plus strictes des réseaux ferroviaires : fiabilité, résultat indépendant de l’opérateur, santé du rail préservé.
La pose de l’insert est assurée par un outil hydraulique qui, en maintenant la bague dans le rail, assure l’expansion de celle-ci par traction calibrée sur la cheville.  En orange ci-contre, les zones de contact électrique utiles.
Retour haut de page